Octobre 2015

"La première compétition ARGOS de juin 2015 était un défi de taille pour toutes les équipes participantes. L’équipe FOXIRIS en a tiré de nombreux enseignements qu’elle a consignés et analysés.

Une des premières conclusions était la nécessité de répéter et de venir à bout des missions autonomes proposées avant d’effectuer des modifications sur la version actuelle du robot. Nos ingénieurs ont donc passé l’été à tester le robot sur le simulateur 3D du site de l’UMAD et sur notre maquette extérieure de site industriel, jusqu’à ce que le robot réussisse les missions de la première compétition.

En parallèle, nous avons travaillé sur une évolution du robot avec des capacités améliorées suite aux commentaires et au retour du Jury ARGOS. Le consortium FOXIRIS, animé par GMV avec IDMind, l’Université Polytechnique de Madrid (UPM) et l’Université de Malaga (UMA), concentre actuellement tous ses efforts sur la conception de détail et la fabrication d’un nouveau corps pour le robot, avec une capacité de traction supérieure et des capteurs intégrés. Des modifications incrémentales seront apportées en fonction de la version définitive des règles pour la deuxième compétition.

Toutes les évolutions du matériel devraient intervenir à l’automne 2015 afin de commencer une période de tests intensive en janvier 2016 : montée des escaliers, validation des nouvelles capacités de perception et manœuvre, augmentation de la sécurité du robot, intégration d’un centre de contrôle multifonctions... Avec cette feuille de route, le robot FOXIRIS sera prêt pour la deuxième compétition du challenge ARGOS, bien décidé à jouer un rôle important parmi les autres participants."

Le robot FOXIRIS en mission sur la maquette de l'UMAD dans les locaux de GMV

 

 Le simulateur du robot FOXIRIS en mission sur le site virtuel de l’UMAD

 

FOXIRIS-actu-oct2015-2-fr