Janvier 2015

Depuis sa sélection, l'équipe LIO a amélioré les capacités de son robot quadrupède StarlETH pour répondre aux exigences particulièrement strictes du challenge ARGOS.

Outre les améliorations liées à la mobilité, nous avons travaillé sur la détection et le reporting d'anomalies.Dans ce contexte, nous avons associé aux capteurs un système inclinable et pivotant composé d'une caméra thermique et d'un zoom optique pour l'inspection, ainsi que de microphones pour détecter les alarmes sonores. Un ordinateur spécifique a été ajouté pour traiter les nouvelles données des capteurs et pour contrôler tous les appareils d'inspection.

Nous avons commencé à travailler sur les algorithmes, par exemple pour détecter les manomètres et relever automatiquement les mesures, et sur l'interface homme-machine pour les opérations. Nous avons aussi revu l'architecture existante de notre logiciel pour en simplifier le développement, la maintenance et l'application, et pour en améliorer la fiabilité.

En ce qui concerne la gestion du projet, la structure organisationnelle a été définie et des réunions régulières ont été organisées, y compris des sessions expérimentales hebdomadaires avec le robot.

Malgré les avancées réalisées, nous nous attendons à rencontrer de nombreux défis en raison du haut niveau de réalisme de la compétition. Nous attendons avec impatience les sessions de formation d'avril qui nous aideront à identifier les faiblesses de notre approche et avons hâte de déployer notre robot quadrupède à la première compétition de l'été 2015.

 

Teams-news-LIO-JAN2015-1