Mars 2016

"Pour cette deuxième manche, de nouvelles aptitudes sont requises. 

La capacité notamment à identifier des bruits anormaux (fuite de gaz, phénomène de cavitation dans les tuyaux, par exemple), à monter et descendre les escaliers, à négocier de manière intuitive des obstacles placés aléatoirement sur son parcours ou encore à se mettre à l’abri lorsqu’une alarme générale retentit et à rejoindre automatiquement une borne de recharge. Afin de répondre à ces nouvelles exigences, le robot VIKING a subi plusieurs modifications techniques : changement du mât de mesure et du capteur d’obstacles permettant un gain de poids, intégration de caméras grand-angle pour fournir à l’opérateur une vue panoramique dite birdview, installation d’une tourelle intégrant les caméras visible et thermique. Tous ces éléments répondent désormais à la contrainte ATEX.

Actuellement, nous menons des tests dans notre laboratoire pour évaluer les nouveaux développements logiciels : nouvelle IHM, possibilité de faire démarrer le robot de n’importe quel point, implémentation des missions conditionnelles. Et Viking a aussi fait ses premiers tours de chenille dans l’escalier ! L’équipe est à pied d’œuvre pour satisfaire aux nouvelles exigences même si l’ambition affichée reste élevée et le temps pour l’atteindre toujours trop court ! Rendez-vous début avril où nous aurons aussi le plaisir de retrouver les organisateurs et les autres équipes."

 

ARGOS-VIKINGS-news-mar2016-3Drobot-fr