En juin 2014, cinq équipes originaires d’Autriche et Allemagne, d’Espagne et Portugal, de France, du Japon et de Suisse ont été retenues pour participer au challenge ARGOS. Elles ont moins de trois ans pour concevoir et construire le 1er robot de surface autonome adapté aux sites d'exploitation d'hydrocarbures.