• ARGOS-jury-S.Macrez-fr

    Serge Macrez observe le robot en mission

  • ARGOS-jury-P.Girard-fr

    Philippe Girard (à droite)

  • ARGOS-jury-L.Chiabotto-fr

    Discussions entre Laurent Chiabotto (à droite) et Luis de l'équipe FOXIRIS

  • ARGOS-jury-2-fr

    Discussions après les épreuves avec de gauche à droite (1er rang) : Laurent Chiabotto, Jean-Paul Monet, Serge Macrez, Geoff Pegman, Claudio Moriconi. 2e rang : Philippe Girard et Pascal Pourcel

  • ARGOS-jury-1-fr

    Salle du jury avec de gauche à droite : Philippe Girard, Geoff pegman, Pascal Pourcel, Claudio Moriconi et Alain Goulois

  • ARGOS-jury-JP.Monet-E.Dombre-fr

    Jean-Paul Monet et Etienne Dombre avec l'équipe VIKINGS

  • ARGOS-jury-E.Dombre-A.Goulois-fr

    Etienne Dombre (à droite) et Alain Goulois observent le robot en mission

  • ARGOS-jury-A.Goulois-1-fr

    Alain Goulois avec l'équipe ARGONAUTS

Suivant Prev
  • ARGOS-jury-S.Macrez-fr
  • ARGOS-jury-P.Girard-fr
  • ARGOS-jury-L.Chiabotto-fr
  • ARGOS-jury-2-fr
  • ARGOS-jury-1-fr
  • ARGOS-jury-JP.Monet-E.Dombre-fr
  • ARGOS-jury-E.Dombre-A.Goulois-fr
  • ARGOS-jury-A.Goulois-1-fr

Laurent Chiabotto

Laurent Chiabotto est Chef du Département Méthodes au sein de l’Exploration-Production de Total. Il est en charge de sujets transverses comme le Système de Management de l’Exploitation, les données et Solutions Métiers ou encore les Opérations pour le futur. Entré dans le Groupe Total en 1994, Il occupe plusieurs postes en expatriation, notamment au Venezuela, au Myanmar, au Cameroun, au Nigeria et dernièrement aux Emirats-Arabes-Unis en tant que Field Opérations Manager.

«Travaillant au service exploitation de Total, je me considère comme un potentiel futur client. Je serai donc très attentif à l’évolution de ces solutions robotiques. Le robot ARGOS doit avant tout renforcer la sécurité des opérateurs et permettre de gagner en efficacité.»

Etienne Dombre

De 2005 à 2014, Etienne Dombre a présidé le COSTI Mécatronique et Systèmes Industriels, de “Transferts LR”, une agence régionale qui promeut le transfert de technologie. Il est l’un des deux délégués français du « Programme International de la Robotique Avancée » dont l’objectif est d’encourager et de soutenir la coopération internationale dans le domaine de la robotique. Il est co-auteur de huit ouvrages et a publié une centaine d’articles scientifiques.

«L’innovation et la robustesse devraient être les mots clés du développement des robots pour la prochaine compétition.»

Philippe GIRARD

Philippe Girard est en charge des « Prospective Labs » au sein de la R&D du Groupe Total et à ce titre, s’intéresse aux possibilités de développement de la robotique et des systèmes autonomes complexes en coordination avec les entités et les responsables de développement de logiciels de pilotage. Ingénieur mécanicien, il apporte au Challenge robotique ARGOS ses connaissances en gestion de l’énergie et des systèmes mécaniques automatisés.

«La robotique est un élément important des développements technologiques devant contribuer à sécuriser et automatiser nos plateformes industrielles. En ce sens, cette initiative permet de défricher des domaines nouveaux et nous fera progresser pour mieux définir nos applications futures.»

Serge Macrez

Serge Macrez travaille à la division Technologies de l’Exploration-Production de Total. Il est expert en instrumentation et systèmes de commande-contrôle et a plus de 40 ans d’expérience dans l’industrie de l’automatisation. Il promeut l’utilisation des technologies mobiles ou portatives, nouvelles ou récentes, participe à la mise en œuvre du concept des opérations intégrées et contribue à différents projets de R&D.

"Il est essentiel que les robots soient capables de se déplacer en sécurité et d’éviter des situations préjudiciables pour les opérateurs."

Jean-Paul Monet

Le lieutenant-colonel Jean-Paul Monet est chef du Groupement Territorial des Sapeurs-Pompiers des Bouches-du-Rhône. Il gère 13 casernes, 1 000 sapeurs-pompiers, assure la protection d’une population de 250 000 habitants. Il est également conseiller départemental et régional CBRNe (Risques de nature chimique, biologique, radiologique, nucléaire ou explosif) pour le Secrétariat Général de la Protection Civile.

«Je représente la communauté des utilisateurs des services publics. Mon groupement dispose de moyens d’imagerie aérienne, de deux drones aériens légers et d’un drone terrestre ; je considère donc les robots comme des outils stratégiques, au-delà de leurs aspects tendance.»

Claudio Moriconi

Claudio Moriconi est le délégué Italien de l’International Advanced Robotics Program. Il est aussi directeur du Laboratoire de robotique (UTTEI-ROB) à l’ENEA, récemment rebaptisé IDRA (Distributed Intelligence and Autonomous Robots). Auteur de plusieurs publications internationales et co-auteur de deux ouvrages, relecteur pour les projets de recherche du Ministère italien, il a aussi piloté l’Antarctica Italian Robotics Project ainsi que des dizaines de projets sur la robotique.

«J’espère que ce challenge nous donnera un nouveau moyen de soutenir la recherche industrielle de pointe dans la communauté éminemment  concurrentielle de la robotique internationale.»

Geoff Pegman

Geoff Pegman est Directeur Général de RU Robots et un expert avec plus de 26 ans d’expérience dans l’industrie de la robotique avancée. Il est le représentant du Royaume-Uni dans l’International Advanced Robotics Programme, un organisme international qui comprend 15 États membres, et dont il est également Vice-Président.

«Je m’intéresse beaucoup aux interfaces utilisateur qui sont développées pour chacun de ces robots pour assurer la clarté des informations présentées à l’opérateur, et lui permettre de contrôler facilement le robot.»

Pascal Pourcel

Pascal Pourcel est membre de la division Risques Majeurs au sein de la direction HSE du Groupe TOTAL. Spécialiste de l’ingénierie de sécurité et des études de risques, il fournit l’expertise technique aux projets et filiales, participe à l’élaboration de référentiels et d’outils de calculs internes, et assure des formations aux différentes entités du Groupe.

«Je souhaite que le Challenge ARGOS nous permettra de mettre en place des solutions novatrices et sûres, pour le suivi de nos installations, et pour nous assister en intervention dans des situations de crises.»