CLOV : innovation et expertise en offshore profond

Forer 34 puits sous-marins entre 1 100 et 1 400 mètres de profondeur ? Extraire et traiter simultanément deux huiles de qualités différentes, dans un milieu naturel sensible ? Ce double défi, Total le relève une fois de plus au large de l’Angola, en produisant quatre nouveaux champs pétrolifères : Cravo, Lirio, Orquidea et Violeta (CLOV). Face aux enjeux environnementaux du projet, le Groupe a engagé toute son expertise en offshore profond (gisements d’hydrocarbures situés sous plus de 500 mètres d’eau). Il mobilise pour cela des équipements plus efficaces et innovants, et réserve une place centrale à la fabrication réalisée en Angola.

  • central proof clov 1 FR

    Un FPSO flambant neuf pour CLOV
    L’unité flottante de traitement et de stockage des hydrocarbures quitte le chantier DSME d’Okpo en Corée du Sud, direction l’Angola.

  • CLOV, un grand projet en offshore profond.

    CLOV

    CLOV, un grand projet en offshore profond

  • central proof clov 2 FR

    Le schéma de développement de CLOV (Angola)
    À 140 km au large de Luanda, les femmes et les hommes de Total ont conçu un projet pétrolier en offshore profond, synthèse des réussites des projets angolais précédents en eaux profondes.

  • CENTRAL PROOF CLOV 5 FR

    Norvège, 2012
    On transporte le système de pompes multiphasiques vers le site de test.

  • CENTRAL PROOF CLOV 6 FR

    Norvège, 2012
    Arrivée du système de pompes multiphasiques sur le site de test.

  • CENTRAL PROOF CLOV 7 FR

    Norvège, août 2012
    Intégration des pompes multiphasiques dans leur module.

  • central proof clov 8 FR

    Un FPSO (Janvier 2012)
    Assemblage de la coque du FPSO en cale sèche.

  • central proof clov 9 FR

    Mise à l’eau de la coque (Mars 2012)
    Après 3 mois passés en cale sèche pour l’assemblage de méga block, la coque du FPSO mesure 305m.

  • central proof clov 10 FR

    Intégration des modules topsides sur la coque (Automne 2012)
    10 modules fabriqués en Corée sont levés et installés sur la coque. Certains pèsent près de 3 000 tonnes.

  • central proof clov 11 FR

    Arrivée du FPSO en Angola (Novembre 2013)
    Après une traversée de 75 jours, le FPSO accoste sur un chantier en Angola pour recevoir son dernier module topsides, localement fabriqué.

  • central proof CLOV 12 FR

    Le FPSO rejoint son site (Janvier 2014)
    Le FPSO est ancré et raccordé aux différentes installations.

  • central_proof_clov_12_FR

    Des femmes et des hommes experts en offshore profond
    Inspection des équipements qui seront installés par plus de 1000 mètres de profondeur d’eau.

  • central_proof_clov_15_FR

    Le FPSO CLOV en production sur le bloc 17.

  • central_proof_clov_16_FR

    Inauguration officielle de CLOV en présence de Patrick Pouyanné, président-directeur général de Total, et de l’Administrateur de Sonangol, Paulino Jeronimo, Décembre 2014.

  • central_proof_clov_17_FR

    CLOV FPSO, sur le bloc 17 au large de l'Angola.

  • central_proof_clov_18_FR

    CLOV FPSO arrimé au sein du chantier naval de PAENAL en Angola.

Suivant Prev
  • central proof clov 1 FR
  • play the video
    CLOV
  • central proof clov 2 FR
  • CENTRAL PROOF CLOV 5 FR
  • CENTRAL PROOF CLOV 6 FR
  • CENTRAL PROOF CLOV 7 FR
  • central proof clov 8 FR
  • central proof clov 9 FR
  • central proof clov 10 FR
  • central proof clov 11 FR
  • central proof CLOV 12 FR
  • central_proof_clov_12_FR
  • central_proof_clov_15_FR
  • central_proof_clov_16_FR
  • central_proof_clov_17_FR
  • central_proof_clov_18_FR

CLOV : un projet jalonné de défis

Depuis 2014, 160 000 barils de pétrole sont produits par jour sur les champs de CLOV. Pourtant, la mise en production d’un projet de cette envergure représente toujours un challenge technologique, humain et environnemental. Dans les grandes profondeurs sous-marines, la pression est considérable et la température de l’eau approche les 0°C. C’est dans des conditions extrêmes, au sein d’un écosystème fragile, que deux types d’huile sont produits simultanément :

  • une huile légère de très bonne qualité, présente dans les gisements les plus anciens (75% des réserves) ;
  • une huile plus visqueuse (donc plus difficile à extraire), contenue dans les réservoirs plus récents.

Miser sur l’innovation comme clé du succès

 

Pour relever ces défis, Total a mobilisé à nouveau toute son expertise dans le domaine de l’offshore profond et des milieux naturels sensibles, acquise sur des projets précédents. Le recours à des équipements de pointe, conçus pour être toujours plus respectueux de l’environnement, est lui aussi déterminant :

  • Des pompes multiphasiques sous-marines

    Ces pompes installées à près de 1 200 mètres de profondeur sont dites « multiphasiques » car elles sont capables de booster un mélange d’huile, de gaz et d’eau. Elles prouveront toute leur utilité après deux ou trois ans d’exploitation, quand la pression des réservoirs baissera dans les gisements. Elles permettront alors de maintenir la production sur le projet.
     
  • Un FPSO (Floating production storage and offloading - unité flottante permettant le traitement et le stockage des hydrocarbures) tout électrique, avec variateurs de vitesse

    L’énergie qui permet d’alimenter les installations sous-marines et de surface est produite par des turbines, semblables à celles de l’industrie aéronautique. Elles fonctionnent avec le gaz produit. Grâce aux variateurs de vitesse associés, la production d’énergie est adaptée aux besoins, sans surplus. Une solution plus efficace et meilleure pour l’environnement.

Enfin, avec 10 millions d’heures travaillées, la fabrication et l’assemblage d’équipements réalisés localement ont atteint un record en Angola. Le FPSO CLOV a été le premier à accoster sur un quai angolais et l’intégration sur le FPSO d’un module de traitement d’eau localement fabriqué a également été une première pour le pays. Un partenariat durable qui a permis de développer le tissu industriel du pays ainsi que son potentiel humain, grâce à la formation d’ingénieurs angolais ou d’opérateurs.

Le schéma de développement général de CLOV reprend des techniques ayant déjà fait leurs preuves sur Girassol, Dalia et Pazflor. Après le prix de l’OTC 2013 (Offshore Technology Conference) pour le projet Pazflor en Angola, l’excellence technologique et l’efficacité opérationnelle des équipes de Total ont été reconnues lors de l’International Petroleum Technology Conference de Doha qui s’est tenue en décembre 2015. CLOV a reçu l’ « Excellence in project integration » Award, ce qui témoigne de la reconnaissance du monde pétrolier pour l’expertise de Total dans l’offshore profond. En une décennie seulement, Total a démontré son excellence dans ce secteur avec de nombreux projets développés à travers le monde.

 

Partager ce projet