« En juin 2014, cinq équipes originaires d’Autriche/Allemagne, d’Espagne/Portugal, de France, du Japon et de Suisse ont été retenues pour participer au challenge ARGOS. Elles ont moins de trois ans pour concevoir et construire le 1er robot de surface autonome conforme à la norme ATEX/IECEx*. Ce robot sera capable d’évoluer dans les environnements spécifiques de l’exploitation du gaz et du pétrole.

En lançant le challenge en partenariat avec l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), Total a fait le choix de l’open innovation. L’objectif était de fédérer des associations dans la robotique pour, d’une part les sensibiliser aux contraintes opérationnelles rencontrées dans les activités de production d’hydrocarbures, et d’autre part les encourager à proposer des solutions robotisées innovantes pour répondre à nos problématiques et renforcer la sécurité de nos personnels.

Les prochaines étapes ? Nous donnons rendez-vous aux équipes à trois reprises sur le site de Lacq dans le Sud-Ouest de la France pour tester les robots dans des conditions proches de celles rencontrées sur nos sites d’exploitations. L’ANR nous accompagnera dans ces prochaines étapes jusqu’à la fin du challenge en mars 2017.»

*être suffisamment résistant pour fonctionner en atmosphère potentiellement explosive

challenge-intro-Daniel-Plathey